Téléphone(514) 482-0887


Les honoraires des avocats dans la Rome antique

Dans la Rome antique, il exista une loi, la Loi Cintia, par laquelle il était interdit au avocats d'être payés pour leurs services.

On assista à l'apparition de divers subterfuges: legs testamentaires, prêts avec modalités de remboursement indéfinies, honoraires occultes.

L'empereur Auguste imposa aux avocats coupables de recevoir des honoraires, l'obligation de les restituer au quadruple à leurs clients.

Plus tard, les honoraires furent autorisés mais avec une tarification imposant un plafond. La dévaluation de la monnaie romaine vers le III ème siècle amena Rome a imposer un système de tarification avec clauses d'indexation reliée au prix des denrées alimentaires.

D'ailleurs, les clients avaient le choix de payer en espèce ou en blé.

Vous pensez avoir besoin d'un avocat ? Appelez sans plus tarder au (514) 482-0887 pour obtenir de l'information.

Ces capsules d'information ne sont pas des opinions juridiques. Elles constituent de l'information juridique d'ordre générale à jour au moment de leur publication (ou de leur révision le cas échéant). Ces capsules d'information ne concernent que le droit applicable au Québec. Vous ne devriez jamais décider quoi que ce soit en fonction de ces capsules d'information. Dans le cas d'un problème juridique ou d'une décision juridique à prendre, il vous est recommandé de consulter un professionnel dans le cadre d'une relation professionnel-client en bonne et due forme.

Avocats Membres du
Barreau du Québec

Logo Barreau du Québec

Divorce

Droit familial

Droit civil

Droit commercial

Immigration

Droit criminel